Vaincre ses Addictions par la Sophrologie / Méthode Facile !

Mon livre “Vaincre ses Addictions par la Sophrologie”

Mon livre “Vaincre ses Addictions par la Sophrologie”

Ne m’en veuillez pas, mais aujourd’hui j’aimerai partager avec vous une partie difficile de ma vie, mais qui a (entre autres choses) contribué a faire de moi celle que je suis. Et je suis fière de la personne que je suis !

livre Obsession-Luxe_Plaisir-de-la-Vie_

Il y a 10 ans de cela, j’ai vécu 2 décès à peu de temps d’intervalle et cela m’a poussé à écrire un livre.

Je sais que sommes “beaucoup” (toute proportion gardée) à partager cela, alors j’espère sincèrement que vous n’hésiterez pas à me demander le PDF de mon livre (christel.engstrom@gmail.com) et qu’il vous aidera comme il m’a aidé.

Cela s’est passé il y a 10 ans déjà… J’étais sur le tournage “Rush Hour 3” avec mon mari parce que j’étais à 3 semaines de grossesse avant terme. Ce jour là (j’ai eu plusieurs jours de tournage raccord), j’ai fait la connaissance de Martine qui a eu coeur à me faire confiance et à me parler du suicide son mari. Je vous passe les détaille, mais la conclusion était que nous ne devions jamais nous quitter sur une engueulade et nous dire autant que faire ce peu que nous nous aimions !

Ma maman s’appelle Martine. Drôle de coïncidence quand on sait que ma mère venait juste de m’appeler, mais comme j’étais en plein tournage et que je ne savais pas raccrocher “au nez” de ma mère qui aimait papoter, je n’ai pas décroché.

Martine-Bringuier Obsession-Luxe_Plaisir-de-la-Vie_

Il se trouve que ce jour là ma mère avait décidé de me quitter. Comme je n’ai pas pris l’appel, je suppose qu’elle a pensé que j’étais en train d’accoucher (je suis née prématurée). Elle a donc préparé un sac de jouets et d’habits pour son petit fils et décidé de tirer sa révérence. Tout d’abord en prenant des médicaments, mais ça a dû prendre trop de temps, alors elle a pris un bain. Dans son bain elle a “balancé” son sèche cheveux, mais il y a des sécurités désormais… Alors elle a décidé de s’ouvrir les veines. Ayant travaillé en qualité d’aide-soigante, je peux vous dire (pour avoir recueilli les propos), qu’il est très douloureux de s’ouvrir les veines car il faut faire des entailles profondes et que cela prend du temps avant de se vider de son sang (avis au jeunes !!!). Elle a donc décidé de sauter du 2ème étage. Elle a eu beaucoup de chance dans son malheur de décéder (en sautant du 2ème étage)  car elle a toujours dit qu’elle ne supporterait jamais d’être diminuée. C’était un samedi, dans une résidence familiale… Heureusement, il n’y avait pas d’enfants jouant sur la place à ce moment là ! Elle m’a téléphoné à 11h et a sauté à 13h05. Quelques semaines plus tard, c’était à mon ex-mari de décéder… Je l’ai quitté pensant lui donner l’impulsion de se soigner (il était fumeur et alcoolique), mais rien n’y a fait, le mal était trop installer profondément (depuis des années).

Norbert-Boubou Obsession-Luxe_Plaisir-de-la-Vie_

De la même façon que je pense savoir pourquoi ma mère a sauté, je pense savoir pourquoi Norbert s’est laisser mourir. Je dis cela parce qu’on était resté amis et que quand j’allais chez lui, je voyais de l’alcool et des cendriers avec de la cendre évidemment et des crachats de sang… La dernière fois que je suis allée chez lui, sa copine de l’époque devait passer, mais je ne l’ai jamais vu arriver (certainement n’était-elle attirée que par le fait qu’il était l’oncle de Laëtitia Hallyday..).

Indice Obsession-Luxe_Plaisir-de-la-Vie_
Un indice ? Avez-vous deviné ? Perso, je ne vois qu’une seule personne dans l’arbre. Son frère André (homme d’affaires. Boîtes de nuit “Amnésia” et papa de Laëtitia Hallyday) . Et vous ?

Pourquoi le livre me direz-vous ?

J’ai accouché 6 jours après terme, le 19 septembre 2006. Par chance (comme quoi la vie est bien faite) j’avais décidé de sucre des cours de Sophrologie Caycédienne (Alfonso Caycedo).

Cela a été une bénédiction pour moi !!! Même si ce n’est pas cela qui a emporté, ma mère qui était acheteuse compulsive et Norbert accro à ses cigarettes et à son alcool, j’ai libéré ma douleur en écrivant “Vaincre ses Addictions par la Sophrologie”.

La naissance de mon fils et mon livre m’ont permis de ne pas sombrer dans la dépression. J’ai donc a coeur de vous donner mon livre.

couverture

“Vaincre ses Addictions par la Sophrologie / Méthode Facile pour tous les Jours”

« Une vieille légende Hindoue raconte qu’il y eut un temps où tous les hommes étaient des Dieux. Mais ils abusèrent tellement de leur divinité que Brahma, le maître des Dieux, décida de leur ôter le pouvoir divin et de le cacher à un endroit où il leur serait impossible de le retrouver. Le grand problème fut donc de lui trouver une bonne cachette.

Lorsque les Dieux mineurs furent convoqués à un conseil pour résoudre cette énigme, ils proposèrent :
« Enterrons la divinité de l’homme dans la terre. »

Mais Brahma répondit :
« Non, cela ne suffit pas, car l’homme creusera et la trouvera. »

Alors les Dieux proposèrent encore «le plus profond des océans. »

Mais Brahma répondit à nouveau :

« Non, car tôt ou tard, l’homme explorera les profondeurs de tous les océans et il est certain qu’un jour, il le retrouvera et la remontera à la surface.»
Les Dieux conclurent :

« Nous ne savons pas où la cacher car il ne semble pas exister sur terre ou dans la mer d’endroit que l’homme ne puisse atteindre un jour. »

Alors Brahma dit :

« V oici ce que nous ferons de la divinité de l’homme… nous la cacherons au plus profond de lui- même, car c’est le seul endroit où il ne pensera jamais à chercher.»

Depuis ce temps-là, conclut la légende, l’homme a fait le tour de la terre, il a exploré, escaladé, plongé et creusé, à la recherche de quelque chose qui se trouve en LUI. »

Gérer votre addiction au quotidien

Gestion de votre addiction par les trois techniques de Sophrologie de base.

– Première technique.

Evacuation du négatif.

– Deuxième technique.

Activation de votre potentiel vital.

– Troisième technique.

Je vous propose de vous installer le plus confortablement possible en position assise et d’enregistrer le texte, proposé ci-dessous, d’une voix monocorde et régulière, afin que vous puissiez pratiquer la méthode autant de fois que vous le souhaitez, où que vous soyez.

A) PREMIERE TECHNIQUE

Vous vous installez confortablement dans votre position assise de relaxation.

Vous pouvez fermer les yeux pour vous isoler du monde extérieur. Vous prenez conscience des points d’appui de votre corps, le bas de votre dos, de vos

muscles fessiers, de vos pieds et de vos talons, vos mains posées sur vos cuisses. Vous prenez conscience de vos vêtements sur votre corps, vous expirez doucement et vous vous laissez aller dans cette position.

Vous allez relâcher tout votre corps, en commençant par votre tête.

Laissez aller votre front, votre front est lisse. Relâchez vos yeux, les globes oculaires eux-mêmes, c’est comme si vos yeux flottaient librement dans leurs orbites. Relâchez aussi les muscles autour de vos yeux. Laissez s’alourdir vos paupières de façon à ce que vos yeux restent parfaitement clos tout au long de cette séance sans que vous n’ayez aucun effort à faire. Relâchez vos joues. Vos dents se desserrent, votre langue se pose librement dans votre bouche, votre bouche s’entrouvre et votre menton est relâché. Votre visage maintenant détendu vous prenez conscience de tout votre crâne, de votre cuir chevelu, de toute votre tête, en train de se relâcher.

Votre nuque, vous la relâchez ainsi votre cou. Ces muscles, continuellement en tension puisqu’ils portent votre tête, sont maintenant au repos dans cette position d’équilibre. Libérez les tensions musculaires entre vos épaules. Et prenez conscience de votre nuque, de vos épaules et de vos bras en train de se relâcher complètement. Vos épaules. Relâchez les. Elles s’abaissent, se détendent. Elles sont comme attirées par la pesanteur et libérées elles se posent lourdement. Relâchez maintenant, la face externe de vos bras, de vos avant-bras. Relâchez vos poignets et vos mains, vos doigts se relâchent jusqu’à leur pulpe. Ils se positionnent librement. Conscience de la forme de votre, cou, de votre nuque, de vos épaules, de la partie externe de vos bras relâchés.

Vous relâchez maintenant les muscles de votre thorax, les muscles de votre paroi thoracique, intercostaux, pectoraux. V otre respiration est maintenant plus calme, peut-être abdominale. Vous relâchez les muscles le long de votre colonne vertébrale dorsale. Prise de conscience de votre diaphragme, laissez-le aller au rythme calme de votre respiration. Conscience de votre thorax, de la partie intérieure de vos bras sans tension, de vos mains. Vous relâchez maintenant les muscles de votre abdomen, votre ventre, les muscles de votre ceinture abdominale, de votre paroi abdominale. Laissez bien aller l’anneau musculaire de votre abdomen, de votre ventre. Sentez que vos muscles se soulèvent doucement, sous une respiration devenue plus naturelle, devenue abdominale, plus sereine.

Vous relâchez les muscles le long de la colonne vertébrale lombaire. Effacez votre cambrure source de tensions. Votre région ombilicale, tout votre anneau abdominal détendu, prise de conscience. Relâchez maintenant la partie inférieure de votre corps.

Vous allez maintenant vous centrer sur votre bas- ventre, et vivre toute cette zone, cette zone pelvienne sans tension, également vos muscles fessiers, les muscles de vos membres inférieurs relâchés. Vous libérez vos hanches. Les muscles de votre périnée se relâchent. Vous relâchez vos cuisses. Les muscles profonds de vos cuisses. Vous libérez vos genoux, vos mollets s’étalent. Relâchement de vos chevilles et de vos pieds jusqu’au bout de vos orteils. Peut-être que certaines sensations apparaissent. Laissez les se présenter à vous, sans à priori. Et vous prenez conscience de l’ensemble de votre corps sans tension. Tout votre corps est détendu.

Prenez conscience de la forme de la détente globale de votre corps, de son équilibre, de sa respiration, de la présence de votre corps dans votre conscience sans tensions. Vivez maintenant la forme de votre corps relâché, de votre respiration plus harmonieuse. Vous vous vivez en paix, calme et détendu. Vivre son corps c’est vivre les phénomènes que nous envoie notre corps sans les juger, sans chercher à les interpréter, et bien que détendu vous pouvez sentir combien vous êtes actif au sein de votre conscience. Conscience de la forme de tout votre corps sans tension.

Vous allez laisser venir à votre esprit une situation au contenu agréable de nature, de plénitude, de joie, d’harmonie, ou un projet, un souvenir, à votre choix. Laissez venir cette situation qui évoque pour vous joie et paix. Dès qu’elle apparaît vous la fixez dans votre conscience et vous la vivez, dans le même bien- être dans lequel vous êtes maintenant. Laissez vous quelques instants pour approfondir cette situation dans ses détails. Vous vivez votre corps dans cet instant unique. Vous prenez tout votre temps pour vivre les messages, les phénomènes de votre corps. Maintenant vous vous préparez mentalement à faire votre reprise de tension musculaire, mais vous ne reviendrez pas à votre point originel, vous ferez cette reprise avec un capital d’harmonie puisé et redécouvert en vous-même, qui vous servira pour les heures, pour les jours à venir.

Et maintenant à votre rythme, vous faites trois respirations profondes. Remuez vos pieds, vos jambes, vos genoux. Vous remettez en tension votre bassin, conscience de la reprise de tension musculaire. Vous remettez en tension votre paroi abdominale. Conscience du thorax en train de revivre sa tension musculaire. Vous pouvez remuer vos doigts, vos bras, les muscles de votre nuque, vos épaules retrouvent leur tonus musculaire. V ous pouvez bailler, grimacer, saliver, remettre en tension tous les muscles de votre visage, de votre cuir chevelu se remet en douce tension musculaire. Vous vous étirez très fort pour bien prendre conscience de la forme de votre corps en reprise de tension musculaire. Et lorsque vous le désirez, vous pouvez ouvrir les yeux.

B) DEUXIEME TECHNIQUE – ÉVACUATION DU NEGATIF.

Dans votre position assise de confort, vous fermez les yeux pour mieux vous concentrer sur la lecture des phénomènes que vit votre corps. Avec vos yeux fermés, votre corps relâché, vous prenez conscience tout d’abord de la forme de votre tête, de votre visage sans tension.

Conscience de la forme de vos épaules, de vos bras, de vos avant-bras sans tension. Vos mains se relâchent complètement. Relâchement des muscles de votre nuque et de votre cou. Vous pouvez rechercher une position d’équilibre de votre tête. Votre nuque se relâche complètement, très profondément. Conscience de la forme de votre cou et de votre nuque sans tension.

Relâchement de votre thorax, toute votre paroi thoracique se détend pour laisser plus de place à votre cœur, à vos poumons en train de se détendre. La détente se prolonge sur toute la face interne de vos bras, jusqu’à la paume de vos mains.

Votre abdomen et tout votre anneau abdominal se relâche, conscience de la forme de votre abdomen, de sa respiration calme et naturelle. De votre dos relâché. Relâchez maintenant le bas de votre corps, votre bassin, votre périnée, vos fessiers, vos cuisses se relâchent, vos jambes bien verticales, vos pieds bien en contact avec le sol.

Vous approfondissez la détente de tout votre corps en relâchant tous les muscles de votre colonne vertébrale, cet arbre de vie qui relie toutes les régions de votre corps. Vous laissez aller très profondément, au bord du sommeil. Vous pouvez vous préparer à vivre la posture, plus en avant sur la chaise, pour bien vivre la présence de votre corps dans la conscience.

Vous allez pratiquer maintenant le déplacement du négatif, dans le même ordre que la de base. Après avoir inspiré l’air, en rétention, vous effectuerez une tension douce de chaque région du corps en essayant de percevoir les zones de tiraillement, de fourmillements, de crispation et à l’expiration, vous expulserez tout le négatif de cette zone. Dans les expirations qui suivent, vous renforcerez cette expulsion du négatif. C’est une lecture des tensions internes de votre corps. Vous allez commencer par votre visage.

Je vous explique d’abord. Vous soufflez, lors de l’inspiration, vous placez vos mains au niveau de votre front, tête légèrement en arrière, rétention, tension douce de tout votre visage en essayant de percevoir les zones difficiles, les zones de tension et à l’expiration, vous expulserez le négatif en soufflant.

Maintenant, vous soufflez, inspiration, vous placez vos mains au niveau de votre front, tête légèrement en arrière, rétention, tension douce de tout votre visage en essayant de percevoir les zones de tension et à l’expiration, vous expulsez le négatif en soufflant. Pendant la respiration libre et naturelle, suivante, vous continuez à évacuer le négatif. Maintenant vous placez vos mains sur vos cuisses, quelques moments de pause, pour vivre tête. Essayez de vivre la sensation de détente, de bien-être dans votre visage.

Maintenant, vous allez déplacer le négatif au niveau de votre thyroïde pour cela, pendant votre inspiration, vous allez vous concentrer sur votre cou, votre nuque, vos épaules et vos bras jusqu’au bout de vos doigts. Pour vous aider, vous pouvez placer vos doigts au niveau de la face antérieure de votre cou. Maintenant vous soufflez, inspiration, rétention et tension douce de votre cou, de votre nuque, de vos épaules, de vos bras, de vos avant-bras jusqu’au bout de vos doigts pour bien en prendre conscience, percevez les zones de tension interne, expulsion, et vous évacuez le négatif en soufflant. Pendant la respiration libre et naturelle, vous continuez à évacuer le négatif. Maintenant vous placez de nouveau vos mains sur vos cuisses, vous faites quelques pressions des mains sur vos cuisses pour vivre la présence permanente de votre corps dans la conscience. Pause.

Maintenant, vous allez vous concentrer sur votre sternum. Pour vous aider, vous placez vos doigts à son niveau. Pour déplacer le négatif vous effectuerez une tension de votre buste en mobilisant vos coudes vers l’arrière comme s’ils voulaient se toucher fortement. Maintenant vous soufflez, inspiration, rétention coudes en arrière, tension douce de votre thorax, de votre dos, lecture du négatif, soufflez, vous évacuez ce négatif. Pendant la respiration libre et naturelle, vous continuez à l’évacuer. Maintenant vous placez vos mains sur vos cuisses de nouveau avec une douce pression, qui permet toujours de vivre la présence de votre corps. Pause.

Et maintenant, vous placez vos mains sur votre ventre et vous appuyez pour bien le percevoir. Vous soufflez, inspiration, rétention, tension douce, de tout votre anneau abdominal, prise de conscience sous vos doigts, des zones de crispation, soufflez, expulsion du négatif, nettoyage de toute votre cavité abdominale. Relaxe. À chaque expiration, vous vous débarrassez de vos tensions. Essayez de libérer toutes les tensions. Placez les mains sur vos cuisses. Sentiment de bien- être. Maintenant vous allez vous concentrer sur vos mains sur votre bas-ventre. Pour déplacer le négatif, vous soufflez, inspiration, rétention, tension douce de toute la partie basse de votre corps jusqu’au bout de vos orteils, localisez les tensions dans votre bassin, dans vos jambes. Expulsez l’air, évacuez toutes les tensions qui peuvent exister. Pendant la respiration libre et naturelle, vous continuez à évacuer le négatif qui éventuellement persisterait. Pause.

Pour terminer ce déplacement du négatif, vous allez le pratiquer sur tout votre corps. Essayez de vivre tout votre corps, vivre sa présence dans la conscience. Déplacement du négatif de ce corps. Pour cela, vous pourrez mettre vos mains, doigts croisés derrière votre nuque, vous effectuerez une tension de tout votre corps en arc de cercle en arrière, en appuyant sur vos talons, pour bien prendre la mesure de votre corps en totalité. Si vous le voulez bien, vous soufflez, inspiration, rétention de l’air, tension douce de tout votre corps en arc de cercle, votre visage, vos épaules et vos bras, votre cou et votre nuque, votre thorax, votre abdomen, la partie inférieure de votre corps jusqu’au bout de vos pieds. Prise de conscience des zones de crispation, expulsion, relaxe. Vous évacuez les derniers éléments de tensions négatifs pouvant encore exister. Pendant la respiration libre et naturelle, vous continuez à évacuer le négatif. Pause. Faites une grande détente, votre conscience s’imprime des phénomènes qui se vivent dans votre corps. Vous accueillez les sensations d’harmonie, de plénitude, après la libération, l’évacuation des tensions. Vous activez en vous vos trois capacités, de confiance, d’harmonie physique et mentale, capacité d’espoir, de projets.

Vous pouvez terminer la séance en respirant profondément plusieurs fois, en remuant vos orteils, vos jambes, vos cuisses, votre bas-ventre, votre abdomen, votre thorax, vos bras, votre nuque et votre cou, les muscles de votre visage et en vous étirant d’abord doucement, puis plus énergiquement. Vous prenez tout votre temps pour une complète récupération avant de terminer la séance et d’ouvrir les yeux.

C) TROISIEME TECHNIQUE – ACTIVATION DE VOTRE POTENTIEL VITAL.

Vous pouvez vous installer, dans votre position assise de détente.

Je vous laisse prendre conscience de la forme de votre visage en train de se relâcher, vos paupières se font plus lourdes, votre mâchoire s’entrouvre.

Conscience de votre cou, votre nuque, vos bras se détendent jusqu’à la pulpe de vos doigts.

Votre thorax se détend votre respiration se fait plus calme. Vous pouvez peut-être sentir votre cœur battre doucement, mais fermement. Le haut de votre dos se relâche.

Votre respiration est devenue spontanément abdominale, c’est votre respiration de confort, de détente, vous approfondissez le relâchement de votre abdomen et de votre colonne lombaire. Conscience de la forme de votre anneau abdominal sans tension. Conscience de la forme de votre bassin et de vos jambes en train de se détendre, jusqu’à la pulpe de vos orteils, vos pieds bien ancrés au sol.

Et vous prenez conscience de la forme de tout votre corps sans tension. Vous pouvez maintenant, prendre votre posture de relaxation active, vous vous avancez au bord de votre chaise, votre dos bien droit, vos mains posées sur vos cuisses pour bien sentir la présence de votre corps dans la posture.

Vous allez faire un déplacement du négatif abrégé sur l’ensemble de votre corps. Quand vous voulez et à l’inspiration, vos mains derrière votre nuque, vous mettez tout votre corps en tension, depuis vos pieds jusqu’à votre tête. En insistant sur les zones qui vous posent plus de souci. Vous prenez conscience de toutes les tensions de votre corps et quand vous voulez, vous soufflez bien fort et vous lâchez. Repos. Vous lâchez chacune des tensions au niveau de votre corps et vous profitez de chacune des expirations suivantes pour continuer à évacuer les tensions. Si vous voulez, on va refaire cet exercice une deuxième fois. Vous soufflez et à l’inspiration, tension du corps depuis vos pieds jusqu’à votre tête, prise de conscience de toutes les tensions résiduelles de votre corps et à l’expiration, à votre rythme, vous envoyez loin, très loin toutes les tensions. Relaxe. Détente de votre tête, de vos épaules, de vos bras, de votre nuque, puis de toute la partie inférieure de votre corps. V ous prenez quelques instants pour écouter les sensations agréables ou neutres que vous envoie votre corps. Sensations de détente, peut-être sensations de chaleur ou de fourmillement. Pause pour établir le dialogue avec votre corps, être à l’écoute des messages qu’il vous envoie. Vous allez pratiquer maintenant l’activation vitale. Dans votre posture active. Votre dos bien droit et vos mains posées à plat sur vos cuisses pour mieux sentir la présence de votre corps dans la conscience.

Vous vous concentrez sur votre sur votre front. En vous concentrant sur votre front, vous allez activer, doucement, la circulation des petits vaisseaux qui viennent irriguer, nourrir votre cerveau, vos organes des sens, vos yeux, vos narines, vos oreilles, votre bouche. À chaque fois que votre corps est en activité la circulation, l’afflux de sang y est plus important. Vous allez venir, de vous-même, activer la circulation, jusqu’à sentir une douce augmentation de chaleur au niveau de votre front, de votre visage. Vous sentez peut-être votre cerveau se remettre en éveil, augmenter ses potentialités, vos sens devenir plus vifs. Douce augmentation de la circulation et de la température. Une circulation harmonieuse porte la vie, porte la chaleur de la vie, c’est une chaleur tiède, profonde qui favorise le fonctionnement de votre cerveau et de vos organes des sens. Pause, dans votre position assise de confort.

Vous en profitez pour vous mettre à l’écoute de votre cerveau, organe qui commande tout le reste de votre corps, vous le programmez pour qu’il devienne plus performant pour les jours voire les semaines à venir. Agréable sensation de bien-être qui s’étend à toute votre boîte crânienne, que vous allez continuer de programmer. Votre cerveau en particulier, pour toutes les activités, l’existence à venir. Une existence remplie de vos propres valeurs. Vous reprenez la posture active.

Vous vous concentrez sur la face antérieure de votre cou, vous demandez à vos vaisseaux de venir y activer la circulation, de venir y augmenter doucement la température. Le cou est un des organes de l’expression. C’est ici que se situe la thyroïde, cet organe en forme d’ailes de papillon qui active le métabolisme de votre corps. Ici que se situent les deux cordes vocales qui par leurs vibrations expriment vos émotions. C’est d’elles qu’émanent les sons les plus purs. Douce augmentation de la circulation et de la température à leur niveau jusqu’à sentir une douce sensation de bien-être et de chaleur. Vous savez toute la force que vous pouvez tirer de ces organes. V ous leur demandez d’activer leurs potentialités, leur tonus, vous leur demandez de venir se stimuler. Repos. Posture de détente. Temps de pause pour vous mettre à l’écoute de votre thyroïde, de vos cordes vocales que vous, allez pouvoir programmer pour les jours, les semaines à venir. Profonde sensation de bien-être. Vous reprenez la posture de relaxation active. Vous vous concentrez sur votre thorax, sur un point juste en bas de votre sternum. Vous allez, là encore, activer la circulation de tous vos vaisseaux. C’est une zone importante, riche où vous avez plein d’organes vitaux. Vous activez la circulation au niveau de votre cœur, ce grand organe de la vie qui bat pour vous à chaque instant, qui distribue le sang. Vous sentez la circulation qui augmente, ce cœur qui s’emplit de toute la force vitale, qui ne demande qu’à battre. Vous sentez la température augmenter doucement au niveau de ce cœur qui a tant d’énergie et de sang distribuer. Et vous activez aussi la respiration, l’énergie au niveau de vos poumons qui vont se remplir d’air. Repos. Pause d’intégration pour sentir toute l’énergie qui monte à ce niveau, source de vie, de mouvement. Vous sentez toute la force qu’il y a en vous et vous la programmez pour qu’elle vous accompagne chaque jour dès le matin, profond sentiment de bien-être qui diffuse dans toute votre cage thoracique. Vous reprenez la position active.

Et vous allez vous concentrer sur un point juste au- dessus du nombril. Vous activez doucement la circulation au niveau de vos organes digestifs pour stimuler votre foie, votre rate, vos intestins, tous ces organes qui s’occupent de la digestion, qui vous aident à prendre dans les aliments l’énergie nécessaire, à absorber tout ce qu’il y a de bon dans l’environnement. Peut-être allez-vous sentir la chaleur diffuser harmonieusement dans tout votre abdomen C’est la chaleur de la vie, chaleur de la force des éléments que vous avez ingérés, qui va se répandre en vous. Relaxe, pause dans votre position de confort. Vous allez programmer votre appareil digestif à fonctionner en harmonie avec vous, pour les jours, les semaines à venir. Vous reprenez la position active.

Vous vous concentrez sur un point, quelques centimètres au-dessous du nombril. C’est le point hara des orientaux, et vous y envoyez de la chaleur. Vous activez la circulation d’énergie, vous demandez à vos vaisseaux d’y envoyer davantage de sang. C’est ici que se trouve toute la réserve de votre énergie propre. C’est ici que se trouvent les organes d’élimination. C’est ici que s’opère le tri des déchets. Vous activez aussi doucement la circulation et la température au niveau de vos jambes qui vous permettent de vous déplacer toute la journée, douce sensation de chaleur qui se répand tout le long de vos jambes, depuis l’os de votre bassin jusqu’aux os de vos orteils. C’est dans l’intimité de la mœlle de vos os que se reproduisent vos globules rouges, vos globules blancs, vos plaquettes. Vous augmentez doucement la température au niveau de ces organes. Repos. Vous pouvez programmer cette partie de votre corps. C’est votre fondement, c’est là que siègent vos valeurs essentielles. V ous programmez vos organes pour qu’ils vous accompagnent, qu’ils vous aident à mener l’existence riche des valeurs que vous avez depuis votre enfance. Vous reprenez la posture active.

Vous allez faire une activation de l’ensemble de votre corps en harmonie. Votre corps est la somme de tous ces organes depuis vos pieds jusqu’à votre tête, le tout étant relié par votre colonne vertébrale, cet arbre de vie, qui vient réunir chaque partie de votre être. Vous activez la circulation depuis cette base, au niveau de votre colonne sacrée lombaire, dorsale, puis cervicale. Vous activez l’énergie à ce niveau, une sensation douce, agréable de chaleur monte depuis votre bassin jusqu’à votre tête. Elle vient stimuler en passant tous vos organes vitaux. Douce sensation de la circulation et de la température. Profond sentiment de bien-être. Pause. Vous pouvez vivre la présence de votre corps dans la conscience. Présence de tous vos organes porteurs de vie, de valeurs, que vous allez programmer à chaque fois que vous allez faire l’entraînement dans votre démarche de vie, dans vos projets. Force de cette énergie qui est en vous qui demande à s’exprimer par des actes pleins de vos valeurs.

Vous allez maintenant pouvoir renforcer vos capacités de confiance, capacité d’harmonie physique, mentale, capacité d’espoir, de projets.

Et quand vous voudrez, à votre rythme, vous pourrez faire votre reprise de tension musculaire, en faisant d’abord trois respirations profondes, puis en remettant en mouvement, vos jambes, votre bassin, votre ventre, votre thorax, votre cou et enfin votre visage. Quand vous voulez, vous vous étirer, bailler et à votre rythme ouvrir les yeux.

Vous avez les techniques de base. Enregistrez-les, faites-les enregistrer par une personne dont la voix vous transporte. A jouer !!!

Comments are closed.