STYLIST #82 du 26 février 2015 SPECIAL MODE !

STYLIST #82 du 26 février 2015 SPECIAL MODE !

STYLIST #82 du 26 février 2015  SPECIAL MODE !

ENQUÊTE : Y’A PLUS DE SAISON MA BONNE DAME

Enquête sur le dérèglement climatique de la mode

STYLIST

Cette année ans les boutiques on peut être surpris de découvrir, sur les portants, des manteaux de fourrures en plein mois d’avril. Chez les américains ça s’appelle le  « sprinter » (mot valise composé de spring et de winter. Printemps et hiver mélangés quoi. C’est l’une des saisons intermédiaires préférées de la mode qui permet de proposer et de vendre des produits hors-saison.

C’est ce qu’on appelle le « seasonless dressing ». Comme si on nous proposait de manger des framboises en janvier – ce qui est un peu has been – avouons-le. Mais en mode, c’est le truc du moment. Parce que désormais, si on se met à porter des sandales en plein mois de juillet on passerait presque pour un plouc. L’idée ?

Porter les collections dès leur présentation. Comme la nouvelle collection de Sarah Jessica Parker pour Tome. A peine présentée à la fashion week automne/hiver 2015-2016 de NY les escarpins sont déjà disponibles à l’achat.

Finalement, notre concierge qui avait fait du fameux « y’a plus de saison » son gimmick social à chaque fois que nous la croisions dans le hall de l’immeuble avait bien raison. Entre des collections disponibles sur internet dès le lendemain des défilés – alors qu’elles sont prévues pour être portées 6 à 8 mois plus tard – et des marques qui jouent à ignorer l’amplitude thermique saisonnière, il va falloir accepter que l’idée même des saisons est devenue « so last season ».

Porter des tongs en hiver et de la fourrure en été.

Cette semaine, Stylist enquête et explique comment

le dérèglement climatique va sauver la mode.

DECRYPTAGE : FRONT ROW OU RIEN 

S’il y a bien une chose avec laquelle on ne plaisante pas lors de la fashion week. C’est le front row. La haie d’honneur des défilés où les placements sur les chaises les plus en vue sont aussi touchy qu’un plan de table du G20.

Le premier rang, ultra convoité, blindé de stars, est une vitrine où les spectateurs font autant partie du spectacle que les tops qui défilent sur le catwalk.

Dans la vraie vie, même si les photographes se ruent peu sur nous dès qu’on se cale en première ligne des terrasses de café, on rêve aussi d’être des figurants de première classe. A force de nous vendre des carrés VIP, des billets coupe-file, des chambres d’hôtels surclassées et des cartes Flying Blue, les pourvoyeurs de privilèges ont fait de nous des insatiables.

Désormais, le chic ultime, c’est de vivre le quotidien version premium (merci Instagram) histoire d’obtenir le statut de témoin privilégié (merci BFM TV). 

Cette semaine, Stylist décrypte les attitudes à adopter pour être front row, même loin des défilés. 

MODE : Objet difficile

Le harnais

Plus besoin de compiler sa maison sur son dos Pour se la jouer cool kids (ou Tortue Géniale) : cette saison, le harnais prend des airs de backPack. Petit appel à nos souvenirs honteux de colo-rando-ado, cette fois, on assume jusqu’au bout les bretelles ajustables. Mieux, on dit merci quand ça dédramatise une Tenue un Poil Kardashian’s Spirit. Idéal Pour se sentir en sécurité  et avoir le cœur bien accroché.  et le Tout sans hotline avec son ostéo.      

BEAUTE : GOOD MORNING

Le monde appartient à ceux qui se réveillent bien.

Mozart, Beethoven, Frank Lloyd Wright, Anna Wintour, Tim Cook … Si ces personnalités ont toutes cassées l’internet en leur temps, c’est parce qu’elles sont (ou furent) d’attaque entre 5h et 6h30. AM.

Dans le genre winners, les lève-tôt se posent là.

Après avoir scanné le comportement de 700 étudiants en psychologie, Ana Adan – du département de la psychiatrie et de psychobiologie clinique à l’université de Barcelone – a démontré que les alouettes seraient des personnes plus consciencieuses, plus travailleuses, plus persévérantes et plus coopératives que les oiseaux de nuit. Moins stressées et déprimées, elles résistent mieux à la fatigue, aux frustrations et aux difficultés.

Fatalement, elles cartonnent à l’école et décrochent les meilleurs jobs.

Cette semaine, pour ceux qui n’arrivent pas à émerger avant 9h,

Stylist explique comment se réveiller pour gagner en énergie, en joie et en sérénité.

SUIVEZ MOI SUR

INSTAGRAM http://instagram.com/lamodecnous

TWITTER https://twitter.com/lamodecnous

@lamodecnous

Mots Clefs: , , , , , , , , ,

Comments are closed.