Détox Recettes super-gourmandes

Détox Recettes super-gourmandes

Détox, “Mes recettes super-gourmandes” du Dr. Guy Avril et de Marie Chioca

Détox Facile&Bio

Vous voulez lire l’intro. ?

Aujourd’hui, les causes d’intoxication de notre organisme sont nombreuses :

Une alimentation non bio nous expose à toutes sortes de pollutions chimiques : pesticides, insecticides, engrais chimiques pour les végétaux ; antibiotiques, cortisone, hormone de croissance pour les élevages industriels d’animaux ; auxquels il faut ajouter les métaux lourds et hydrocarbures pour les poissons. Sans oublier les médicaments et les additifs alimentaires.

Nous mangeons bien souvent des aliments que nous ne pouvons digérer entièrement : les produits de digestion incomplète rendent la paroi intestinale poreuse, deviennent des toxines dans la circulation générale et vont se déposer dans nos tissus ou organes déjà fragilisés (fragilité acquise ou héréditaire). Ainsi se créent toutes les maladies d’encrassage qui représentent en réalité 90 % des maladies connues.

Nous mangeons trop, sans toujours prendre le temps de mâcher suffisamment, et en combinant
bien souvent des mélanges alimentaires illogiques.

Par exemple, des sucres à absorption rapide associés à des graisses animales saturées (une pâtisserie
après avoir absorbé une viande grasse) : ceci va induire une fermentation intestinale qui rendra la
digestion incomplète.»

Sans parler de l’auto-intoxication par manque d’élimination des toxines (défaut d’hydratation, manque d’exercice physique, constipation…). Le blocage de la fonction hépatique (entre autre) qui s’en suit entraîne perte d’élan vital, d’appétit, de joie…

Toutes ces intoxications peuvent s’installer de façon chronique, donc insidieuse, ou simplement d’une
manière passagère, après quelques jours d’excès.

Quelles sont les façons d’agir pour se détoxiquer ?

Le but de cet ouvrage n’est pas de vous faire vivre des jeûnes drastiques ou des monodiètes trop monotones et déséquilibrantes. Il s’agit plutôt de vous montrer comment il est possible de se détoxiquer, par une conduite facile, agréable, vous permettant de vivre et travailler normalement, facilitant le repos de votre organisme et le chemin vers une bonne santé et bonne forme. Une fois cette (bonne) conduite intégrée, elle deviendra un réflexe lorsque vous sentirez que votre corps est surchargé et encrassé et que vous voulez retrouver l’élan vital.
Voici donc des recettes tout à fait simples, non coûteuses mais goûteuses, à la portée de tous, élaborées dans le souci d’éviter la monotonie et d’apporter du plaisir dans les couleurs et les saveurs, avec des végétaux connus et de proximité, n’ayant pas perdu leurs oligo-éléments et vitamines avant leur consommation.

Salade d’hiver super-vitaminée

Cette salade apporte beaucoup de bienfaits à notre organisme : de précieux acides gras, beaucoup de vitamines, sans compter un effet « détox » renforcé grâce à l’action de la betterave : celle-ci
est en effet riche en bétaïne, laquelle, associée au citron, se transforme en fameux « citrate de bétaïne »… le médicament pour le foie et la digestion vendu en pharmacie !

Préparation : 10 minutes
Pour 4 personnes

✽ 3 petites betteraves (j’ai utilisé de jolies betteraves de la variété « Chiogga », en mélange de couleur rose, jaune et blanche)
✽ 300 g de mâche
✽ 100 g de cerneaux de noix fraîchement mondés
✽ 1 avocat « Haas » mûr à point
✽ 2 carottes
✽ 1 citron
✽ 4 c. à soupe d’huile d’olive
✽ Fleur de sel

– Laver et essorer la mâche.
– Éplucher les betteraves, puis les émincer très finement, idéalement à la mandoline.
– Découper les carottes en grosse julienne.
– Disposer joliment le tout dans les assiettes, puis ajouter quelques noix et lamelles d’avocats.
– Presser le citron, le battre en émulsion avec l’huile d’olive et un peu de sel, puis répartir sur les assiettes.
– Servir aussitôt.

Encore faut-il y penser…

Parmi les autres légumes disponibles tout l’hiver et que l’on peut consommer avec plaisir émincé cru dans une salade, notons les jeunes choux-raves bien tendres, les radis daikon, les petits navets roses ou jaunes « Boule d’Or », ainsi que le chou chinois. On n’y pense pas toujours, mais comme la betterave, cela varie agréablement des sempiternelles carottes râpées et salades de chou rouge…

Wok de poulet, poireaux et tortillons de lentilles corail

Simplissime et rapide à préparer, ce plat est vraiment très savoureux ! Pour obtenir une texture à la fois fondante et légèrement caramélisée, l’idéal sera d’utiliser un grand wok en fonte. À défaut, procédez à la cocotte ou à la sauteuse mais attention, l’inox a tendance à accrocher un peu plus que la fonte.

Préparation : 10 min
Cuisson : 15 min environ
Pour 2 personnes
✽ 200 g de filets de poulet bio
✽ 3 poireaux
✽ 1 oignon
✽ 200 g de tortillons aux lentilles corail (en magasin bio)
✽ 3 c. à soupe d’huile d’olive
✽ Sel, poivre 5 baies

– Éplucher et émincer l’oignon et les poireaux.
– Faire doucement chauffer l’huile dans le wok (sans la faire fumer) puis y faire doucement fondre à feu assez doux oignon et poireaux avec le poulet coupé en aiguillettes. Saler en début de cuisson (cela aide les poireaux et les oignons à exprimer leurs sucs naturels, et évite au plat d’attacher) mais ne poivrer qu’au dernier moment.
– Mélanger de temps en temps à la cuillère de bois, et poser un couvercle sur le wok. Pendant ce temps, faire cuire les pâtes à l’eau bouillante salée, puis les égoutter. Quand les légumes et le poulet présentent de discrètes notes de caramélisation des sucs et que les poireaux sont bien tendres, ajouter les pâtes, poivrer, mélanger et servir aussitôt.

Cette recette bien ressourçante sera parfaite pour « tenir le coup » lors d’une cure détox de plusieurs semaines, en repas de midi par exemple.
Mais vous pouvez aussi vous en servir pour recevoir, car malgré sa simplicité, elle est tout à fait délicieuse ! N’hésitez pas à ajouter une petite touche de piment d’Espelette avant de servir, ainsi que quelques baies roses froissées: cela apportera autant de couleur que de saveur à votre plat.