21/oct/2010 par

tumblr lalf5kCIZh1qcd4tx " La fesse chercheuse " chez "PRING"

Ces adorables bourreaux vous feront toujours de l’effet. Vous avez longuement salivé devant ces escarpins tentateurs malgré leur prix scandaleux pour de simples chaussures d’apparat. Et vous avez fini par succomber.
Un drame tragiquement féminin auquel la Talons Academy devrait vite remédier, grâce à ses sessions d’entraînement collectif à la marche en talons.

Flatteuse périphrase pour désigner un cours qui vous empêchera de déambuler comme un canard pataud tout en épargnant votre dos.
«Il n’y a rien de pire qu’une jolie femme qui donne l’impression de marcher avec des chaussures en plomb», sourit Hélène, une Parisienne de 24 ans, venue ce mardi soir avec une collègue pour apprendre à dompter ses «meilleures ennemies » lors d’une leçon nocturne à la boutique Pring, à Paris (IIIe).
Au programme de la séance : un cours pratique pour apprendre à ne pas souffrir tout en étant belle. « Je me suis acheté une paire de sandales hautes mais je n’arrive pas à marcher avec en restant élégante », confie Isabelle, 40 ans, en passant devant les ravissantes coupables. Son drame ? «Quand je me déplace avec, je bouge trop mes épaules et j’écarte trop mes pieds », s’amuse la Niçoise.

Maîtriser la technique de la « fesse chercheuse »

Mais après quelques diagonales sous le regard critique de ses coachs, plus question de faire la moindre erreur. «L’idée, c’est que les femmes se sentent bien. Qu’elles apprennent à apprivoiser ces chaussures », détaille Marine, l’une des cofondatrices de la Talons Academy.
Sur les feuilles distribuées par ces spécialistes ès escarpins, quatre modules à valider avant de décrocher son « premier talon». Entre autres pièges tendus à ces dames, celui du tabouret de bar. Un obstacle vite balayé, grâce à la technique de la « fesse chercheuse » (s’assurer de la stabilité du siège, positionner une fesse sur le tabouret avant de croiser élégamment les jambes en s’asseyant). Des astuces que découvrent avec délectation les participantes à ces soirées talons parisiennes.
Dans les mois qui viennent, ces sessions devraient se multiplier dans les grandes villes de France, où la Talons Academy cherche d’agiles ambassadrices pour animer les sessions.

Renseignements surwww.talonsacademy. fr. Cours payants, autour de 20 € la séance. Boutique Pring, 29, rue Charlot, à Paris (IIIe). Leçons de stilettos une fois par mois. Renseignements au 01.42.72.71.87 ou sur Pringparis.com.

AVA DJAMSHIDI | 17.10.2010, 07h00

©Le Parisien